Journée d’étude du vendredi 13 septembre 2013 | 9h00 - 17h00
Hôtel national des Invalides, auditorium Austerlitz

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine

 

LES FASTES DE LA TROMPE

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2013, la Fondation pour le Rayonnement de la Trompe Musicale et le Musée de l’Armée se sont associés, avec le soutien de la Fondation François Sommer pour la Chasse et la Nature, pour proposer un programme scientifique et musical.

Sous le patronage de L’École nationale des chartes et du Centre de Recherche en Histoire du XIXe siècle (Universités Paris I - Paris IV)

Accueil | 9h00
Ouverture : Général de division Christian Baptiste,
directeur du Musée de l’Armée

Présentation : Sophie de Laporte, présidente de la FRTM
 

I - L’instrument et sa facture
Président de séance : Jean-Pierre Chaline, professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne
« Les origines du mot trompe »

par Pascale Bourgain, professeur à l’École nationale des chartes
« La trompe, le cor des armées et les instruments s’en rapprochant »

par le colonel Jean-Michel Sorlin
« De France en Bohême, voyage et mutation du répertoire »
par Olivier Chaline, professeur à l’Université Paris-Sorbonne
 

(pause)
 

« L’acoustique de la trompe »
par René Caussé, chercheur à l’IRCAM, avec la participation d’Hubert Heinrich, directeur musical du Rallye Trompes des Vosges
« La dynastie des Raoux, facteurs de trompes et de cors »
par Thierry Maniguet, conservateur au Musée de la Musique de la Villette, avec la participation de Yannick Bureau, directeur de la manufacture Perinet
 
II - Répertoire et présence de la Trompe | 14h00
Président de séance : Jean Michel Leniaud, directeur de

l’École nationale des chartes
« Du répertoire pour trompe du XVIIIe à la création contemporaine »
par Catherine Massip, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, directeur honoraire du département de la Musique à la Bibliothèque nationale de France et Hubert Heinrich, compositeur, directeur du Rallye Trompes des Vosges
« La trompe dans les arts visuels »
par Florence Getreau, directeur de recherche au CNRS

 

(pause)
 

« La place de la trompe dans les publications savantes

destinées aux chasseurs »
par Raphael Abrille, conservateur adjoint du Musée de la Chasse et de la Nature, Paris, avec la participation de Xavier Legendre, veneur, sonneur
« Sociétés de sonneurs et Sociétés de veneurs »
par Jean-Pierre Chaline, professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne, avec la participation de Pierre de Rouälle, président de la Société de Vénerie et d’Antoine de La Rochefoucauld, président de la Fédération Internationale des Trompes de France
 
Conclusion : Jean-Michel Leniaud
Envoi : Christine Helfrich, conservateur en chef du Patrimoine, chef du Département de l’Action Culturelle et de la Musique du Musée de l’Armée.
 
Remerciements : La Fondation pour le Rayonnement de la Trompe Musicale et le Musée de l’Armée tiennent à remercier le gouverneur militaire de Paris, le général de Corps d’Armée Hervé Charpentier, le gouverneur des Invalides, le général d’Armée Bruno Cuche, et le président de la Fondation François Sommer pour la Chasse et la Nature, M. Philippe Dulac

..........................................................................................................................

Photos © Olivier Martel

1/15