hubert_germain_complet.png

Jeudi 10 juin 2021
Institution nationale des Invalides - Paris

Institution nationale des Invalides - Paris

Hommage à Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération

Aux Invalides, la trompe rendait un hommage à la fois émouvant, presque poignant, et d’une grande simplicité à Hubert Germain, le dernier des Compagnons de la Libération. Pour plus de sécurité dans le contexte sanitaire, c'est de sa chambre, fenêtres ouvertes, qu'il a pu assister à la cérémonie.

Pour honorer Hubert Germain, la FRTM, avec le concours de la Fondation François Sommer pour la chasse et la nature, avait sollicité l'écrivain Étienne de Montety, grand Prix du roman de l’Académie française 2020, afin qu’il accepte d’écrire une Ode à Hubert Germain. Le compositeur Sylvain Oudot avait mis en musique pour choeur et grand ensemble de trompes de chasse ce poème, qu’interprétèrent le Chœur de l’Armée française, dirigé par la colonelle Aurore Tillac, et les sonneurs de l’Institut Musical Dromer, Guyaume Vollet, Romain Renard, Jérome Amelot, Gustave Cuypers, Guillaume Cintrat et Guillaume Lekeux, placés sous la direction de Nicolas Dromer.
La FRTM avait aussi commandé à Sylvain Oudot une fanfare, La Hubert Germain, qui lui fut offerte à la même occasion.
La FRTM avait par ailleurs commandé à Nicolas Dromer une adaptation pour la trompe de chasse de la Marseillaise et du Chant des partisans, qui résonnèrent avec éclat et mélancolie dans ce haut lieu de la gloire militaire. 
La trompe de chasse, qui trouve à Paris, notamment, les monuments à la hauteur de sa place dans le patrimoine national, a su lors de cette mémorable après-midi ensoleillée  chanter la gloire de la France et de ses enfants à travers sa participation si noble à la cérémonie en hommage à Hubert Germain.

........................................................

Photo : © Philippe de Poulpiquet

frise-logos-Hubert-Germain.png
2021
press to zoom
1/16
FRTM_INVALIDES_Lomont_025.JPG